Yutaka Sado 

Pour en savoir plus :

yutakasado.com

Pour le suivre :


Télécharger :

> Bio fr
> Bio eng

Né à Kyoto, Directeur Musical du Tonkünstler-​Orchester depuis le début de la saison 2015-​2016, Yutaka Sado est considéré comme un des chefs d’orchestre japonais majeurs de notre temps. L’orchestre a annoncé l’extension de son contrat jusqu’à l’été 2022, lors l’ouverture de la dixième édition du Festival de Grafenegg en août 2016.

Après avoir été l’assistant de Leonard Bernstein et Seiji Ozawa, Yutaka Sado remporte des Prix importants : Grand Prix du 39ème Concours International des jeunes chefs d’orchestre de Besançon en 1989 et le Grand Prix à la Leonard Bernstein Jerusalem International Music Competition en 1995.
Ses liens étroits avec son mentor l’amène à prendre le poste de Chef d’orchestre en résidence du Pacific Music Festival de Sapporo, créé par Leonard Bernstein. En décembre 1990, lors du concert en mémoire de ce dernier, à la cathédrale Saint John the Divine à New York, Yutaka Sado est sollicité pour diriger une partie du concert.

Depuis 2005, Yutaka Sado est Directeur Artistique du Hyogo Performing Arts Center (PAC) et de son orchestre. Cette maison de concert et de théâtre est devenue avec les années une institution culturelle de référence au Japon, avec quelque 60 000 abonnés annuels. Au Japon, Yutaka Sado jouit d’une énorme popularité, notamment grâce au programme TV auquel il participe de 2008 à 2015, faisant ainsi rentrer la musique classique dans les foyers japonais. Depuis 20 ans, il dirige chaque année, au stade d’Osaka, la représentation de la Neuvième Symphonie de Beethoven, avec 10 000 choristes. L’événement, extrêmement populaire au Japon, est retransmis pas Mainichi Broadcasting Systel (MBS), acteur majeur du paysage radiophonique et télévisuel japonais.
Par ailleurs, Yutaka Sado dirige régulièrement en tournée le Super Kids Orchestra, fondé en 2003 à Hyogo, pour soutenir les jeunes pousses musicales, élèves de primaire et collèges les plus talentueux, venus de tout le Japon.
Depuis 2003, il est le Chef Principal du Siena Wind Orchestra (fondé en 1990), un des rares ensembles à vent professionnels dont la réputation au Japon n’est plus à faire.

En-​dehors du Japon, la carrière de Yutaka Sado a commencé en France ; il devient le chef principal de l’orchestre Lamoureux à Paris, de 1993 à 2010. Depuis des années, il est l’invité régulier de l’Orchestre de Paris. En 2010, il fait ses débuts à l’Opéra de Turin, dirigeant Peter Grimes de Benjamin Britten, dans une production de Willy Decker. Depuis lors, il revient régulièrement diriger cette maison d’opéra ; on notera comme autre production celle des Noces de Figaro de Mozart, dans une mise en scène délicieusement rococo d’Elena Barbalich.
En plus de ses obligations avec le Tonkünstler-​Orchester et son orchestre à Hyogo, Yutaka Sado dirige le WDR Symphony Orchestra Cologne, le Deutsches Symphonie-​Orchester, ainsi que le Konzerthausorchester à Berlin, le Tokyo Philharmonic et le Tokyo City Philharmonic Orchestra, le National Symphony Orchestra à Washington, l’Orchestre National de France.
A Hyogo, il dirige les Noces de Figaro de Mozart, et le Freischütz de Weber.

Yutaka Sado est invité par les plus grands orchestres européens : les Berliner Philharmoniker, le Bayerisches Staatsorchester de Munich, l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig, Staatskapelle Dresden, les orchestres philharmoniques de Dresde, Hambourg et Bamberg, le Gürzenich à Cologne ou encore l’orchestre de la Tonhalle à Zurich. Il collabore avec le Mahler Chamber Orchestra, l’Orchestre de la Suisse-​Romande, le London Symphony, le London Philharmonic, l’Orchestre de Paris et l’Orchestre Philharmonique de Radio France. En Italie, il dirige l’orchestre de la Santa Cecilia à Rome, la RAI Torino, l’Orchestra Sinfonica di Milano Giuseppe Verdi et l’Orchestre du Mai Florentin.
A l’instar de sa carrière, la discographie de Yutaka Sado est d’une grande richesse et diversité : pour le label Avex, il a enregistré, avec le Deutsche Symphonie-​Orchestra Berlin et le pianiste Nobuyuki Tsuji, la Cinquième Symphonie de Tchaïkovsky et le Deuxième concerto pour piano de Rachmaninoff.
Avec ce même orchestre, il enregistre, en 2014, la Cinquième Symphonie de Beethoven et la Septième Symphonie de Schubert. La même année sort son enregistrement “Trilogia Romana” de Respighi, avec l’orchestre du Hyogo Performing Arts Center. Avec le Siena Wind Orchestra, il a enregistré des arrangements d’œuvres de Bernstein (Symphonic Dances, Candide, …) pour le label Avex.
Il a sorti trois disques avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France incluant les Chichester Psalms, la Troisième Symphonie et le Kaddish de Bernstein. L’orchestre du Tonkünstler a, depuis 2016, son propre label et édité Une vie de héros et le Chevalier à la rose de Strauss, la Symphonie n°6 de Joseph Haydn et la Quatrième Symphonie de Bruckner.

Galerie Photos